Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

lundi 13 février 2017 à 18h

Organisons la solidarité avec Théo et toutes les victimes de la police

" Jeudi dernier à Aulnay-sous-Bois Théo était violé avec une matraque par quatre policiers lors d'un contrôle d'identité. Les violences et les insultes racistes se poursuivront ensuite jusqu'au commissariat et le jeune homme, souffrant entre autre de graves lésions à l'anus, doit être hospitalisé. Pour autant lors de l'instruction, la qualification de viol en réunion est bien vite écartée par le parquet de Bobigny qui préfère retenir le terme de « violences » pour 3 des 4 policiers, qui sont remis en liberté. Encore une fois justice et police marchent main dans la main. (...)

Depuis jeudi les habitant-e-s d'Aulnay-sous-Bois laissent éclater leur révolte et réclament la justice pour Théo, ils et elles sont violemment réprimé-e-s par la police qui déploie des centaines d'effectifs et un hélicoptère, alors que les transports en commun et le courant sont coupés dans la cité des 3000. Peu d'images : on apprend sans grande surprise que la police menace au LBD celles et ceux qui tentent de filmer l'horreur de la répression. Dans la nuit du 6 au 7 février, la police tire à balles réelles sur les manifestant-e-s, des soi-disant « tirs de sommations », dix-sept tout de même revendiqués, alors qu'elle a à sa disposition des armes de maintien de l'ordre toujours plus développées."

Face à cette milice raciste qui harcèle, viole et assassine et que la justice acquitte systématiquement, organisons la solidarité, pour Théo, Adama, Zyed et Bouna, et tout.e.s les autres victimes de la police!

Source : message reçu le 11 février 13h

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir